Français | Deutsch
 
Die Umgestaltung der „Beforter Duerfplatz“

Modell… und Original

Der alte Duerfplatz



Begehung des Dorfplatzes, der bislang nur als Parkplatz genutzt wurde, durch die Künstler des Wettbewerbs im Herbst 2002.

Vorschläge der Künstler





L’oeuvre, élément par élement
Place coin rue de l’Ecole, Grand-rue à Beaufort, conçue par Gérard Claude

La place
Revêtement du sol et du fond du bassin en grès ou granit jaunes, selon les matériaux utilisés pour les alentours.

Le bassin
Le socle coube ainsi que les parties droites sont réalisées en grès, avec coupe en biais pour les parties courbes.

Les blocs à miroirs Blocs massifs en grès
Miroirs de sécurité, (miroir feuilleté), insensibles aux intempéries, la couche miroitante étant située entre deux verres, posés sur néoprène, protection clearshield, joints faits avec un silicone de haute qualité.

L’éclairage
Chaque bloc et la chute d’eau sont éclairés par un spot encastré dans le sol. Le bassin est illuminé par cinq spots situés dans ses bords droits (banc). Les deux angles de la maison sont soulignés par deux spots.


L'idée

La place, un espace résultant du tracé des rues l’entourant, n’a jamais eu aucune fonction, à part d’être utilisée comme parking. Son identité, son âme sont donc à créer.

Me rendant à plusieures reprises sur le lieu pour le sentir, pour voir, pour en capter l’athemosphère, pour ausculter son pouis, je me suis bien vite rendu comte de l’impact du beau pignon de l’ancienne maison sur cet espace assez exigu, sans caractère ni intimité.

Plus j’essayais, par de multiples croquis, d’imposer un bassin avec une sculpture, (en fer, portant ma griffe, entouré bien sagement de plantations et de bancs, le tout savamment agencé) plus je ressantais la violence que je faisais à la place et à la maison, qui était là, forte et implacable, ne tolérant pas mes propositions.

L’espace de la place commencait à devenier palpable. Bien vite le lieu me dictait de le structurer en matérialisant les fenêtres sur le sol. Des blocs massifs en grès allaient meubler la surface pour en faire un espace, ce qui, pour la maison est ouverture, fenêtre se matérialise, dvient bloc, ce qui était mur, vertical, devient sol, tous les rapports habituels sont inversés, de nouveaux liens créent l’espace. Le plan d’eau et les mirroirs placés sur les blocs reflètent la maison, le ciel et les nombreux curieux qui ne manqueront pas de s’y regarder sous un angle de vue peu commun.
Hanté par l’impact de la bâtisse, l’idée qui germait depuis un certain temps en moi, de matérialiser justement cet impact, devint certitude.

Le premier pas était de projeter la façade sur la place, acceptant la découpe en résultant. Pour la première fois, avec cet essai, je sentais que j’entrais en dialogue avec le lieu.

La façade, se découpant sur le ciel, allait avoir son pendant dans la place limitée par le plan d’eau réfléchissant. À première vues, le rapport avec la maison ne sera certainement pas fait par la majorité des gens, mais il est sensible par le lien crée entre le bâtiment et la place. L’œuvre invitera à y entrer, à découvrir peu à peu le lieu.


Die Bauarbeiten





Einweihung des „Duerfplatz“


Befort Duerfplatz am 18. Juli 2003


Der Künstler Gérard Claude war persönlich vor Ort.
(Ein Spiegelbild von Marc Detail)
macommune.lu

Kontakte

Syndicat d'Initiative et du Tourisme 

Syndicat d'Initiative et du Tourisme

87, Grand-rue
L-6310 Beaufort

Hors saison
Lundi à vendredi de 8:00-12:00 et de 13:00-17:00

Avril
Lundi à vendredi de 8:00-12:00 et de 13:00-17:00
Samedi de 9:00-12:00 et de 13:00-17:00

Mai, juin et septembre
Lundi à vendredi de 8:00-12:00 et de 13:00-17:00
Samedi de 9:00-12:00 et de 13:00-17:00
Dimanche de 9:00-12:00

Juillet et août
Tous les jours de 8:00-19:00

Tel : 83 60 99 - 301
Fax : 86 94 14
http://www.beaufort-tourisme.lu

Président: Françoise Bonert

Kontakt aufnehmen
© Administration Communale de Beaufort